CosyFood

Recommandations

Le projet CosyFood, au même titre que d’autres projets Co-Create « alimentation », a été invité à participer à l’évaluation à mi-parcours de la stratégie Good Food, la stratégie en matière alimentaire de la région Bruxelloise. Nous avons notamment interagi avec Bruxelles Environnement dans le cadre d’une réflexion sur une possible modification du fonctionnement des labels Good Food.

Ceci nous a permis de rédiger des recommandations précises pour cette stratégie, qui sont reprises dans une publication commune à l’Action Co-Create 2015.

Proposition 9 - Créer des conseils conseils consultatifs locaux de politique alimentaire

À Bruxelles, la nécessité d’améliorer la durabilité des pratiques d’approvisionnement, de distribution et de consommation alimentaires est essentiellement portée par la stratégie environnementale régionale Good Food. Si cette stratégie permet, par un conseil consultatif comprenant des acteurs politiques, administratifs, économiques et de la société civile, d’inclure différents points de vue, les citoyens « lambda » et de nombreux acteurs de l’alimentation disposent encore de peu d’espaces de dialogue et de concertation sur cette stratégie et sur les enjeux d’alimentation. Pourtant, cette question n’est-elle pas l’affaire de tous et chacun ? Face à ces constats, la proposition de CosyFood est de créer un espace d’échange plus territorialisé, consultatif, appelé « conseil alimentaire », dans chaque commune bruxelloise.

Afin de valoriser les apprentissages des trois années des 6 projets Co-Create 2015 (dont CosyFood fait partie), le Centre d’Appui de l’action Co-Create a organisé à l’automne 2018 un forum de 3 jours, à l’issue duquel 11 recommandations, soutenues par les 6 projets Co-Create ont été formulées.

Celles-ci s’adressent aux décideurs politiques, aux chercheurs ou encore aux acteurs du secteur alimentaire.

Proposition 10 - Créer une fédération des filières de distribution alimentaires alternatives et durables

Le nombre d’initiatives de distribution alimentaire alternative (hors grande distribution classique) ne cesse de croître au sein du territoire bruxellois. La taille réduite de leurs activités ainsi que la diversité de leurs pratiques ont pour effet de les limiter à un marché de niche orienté vers une compétition interne (« je suis plus durable que toi ») produisant au final un impact - économique, social, écologique et politique – limité et non coordonné. Actuellement désuni, à la fois face aux acteurs économiques dominants et face aux autorités publiques, ce secteur de niche gagnerait à unir ses forces au sein d’une fédération capable de défendre les valeurs et les intérêts communs de ses membres tout en préservant la reconnaissance de leur grande diversité

Présentation des recommandations Cosyfood lors du Forum Co-Create, le 24 octobre 2018