Citizendev

Comment favoriser le déploiement des compétences des citoyens au travers d’initiatives collectives ?

Accueil

CitizenDev propose un développement urbain basée sur une nouvelle approche, pour trouver des solutions au démantèlement structurel du salariat, l’ébranlement du rapport au politique, de multiples dénis de reconnaissance culturelle, la difficulté de la part d’habitants bruxellois à se considérer comme acteurs de leur cadre de vie et, émanant de tout ça, des processus de désaffiliation sociale et psycho-affective touchant une partie de la population.

Le projet se base sur la méthode Asset-Based Community Development (ABCD) qui, à partir d’un inventaire des compétences citoyennes et d’autres atouts présents dans le système, facilite l’émergence d’initiatives collectives ; ainsi que sur la méthode de l’analyse en groupe, qui permet d’articuler ces initiatives à d’autres échelles et à d’autres acteurs. Sans nier les conflictualités, il s’agit de réinclure les individus en précarité dans la société, de rechercher de nouveaux modes de coopération et de concilier une sécurité sociale forte et une solidarité ‘peer to peer’.

La ’table des connecteurs’ rassemble les co-chercheurs (personnes-clés) du living lab (photo Filip Buyck)

Living Labs
Gaucheret-Brabant (Schaerbeek)
Ces quartiers sont marqués par les phénomènes bien identifiés dans le « croissant pauvre » : mauvaise qualité de nombreux logements, densité de population très élevée et en forte croissance, chômage élevé, revenus faibles, niveau de diplôme bas …

Matonge (Ixelles)
‘Matonge’ se réfère à un groupe de population très spécifique, qui est celui de la communauté africaine subsaharienne qui se rencontre autour de la Chaussée de Wavre à Ixelles. Il s’agit d’un groupe de personnes qui interagissent avec un quartier spécifique même si le plus souvent elles n’y résident pas. On y constate des revendications identitaires.

Le Community Land Trust Bruxelles (CLTB)
Les membres du CLTB résident de manière dispersée dans les différentes communes de la Région Bruxelloise. Les candidats acheteurs sont en général issus de groupes de population précarisés.
Nous avons choisi ce sous-système pour voir si les méthodes élaborées dans le cadre de CitizenDev, étant combinées avec le modèle CLTB, auront des effets spécifiques en termes de dynamique et de résilience.

Chercher des connections entre les rêves et les atouts des membres du CLTB.

Partenaires
Bral vzw (coordination) / Community Land Trust Bruxelles / Emancipatie Via Arbeid vzw (EVA) / Université Saint-Louis – Bruxelles / Université libre de Bruxelles